tuto install linux : vos questions, vos idées, vos conseils, vos contributions

salut les minimachinistes et minimachineuses, depuis la discussion sur l’article de Pierre tout le monde était d’accord pour dire que linux c’est bien pour donner une seconde vie à nos vieilles machines mais ça demande un peu de savoir, et rien de tel qu’un peu d’entr’aide pour se faire :

je me propose donc pour tenir ce topic à jour avec les meilleures contributions, n’hésitez pas donc :

j’y vais dans la foulée pour enfoncer les portes ouvertes :
la distro linux la plus indiquée : GNU/Linux Debian

je vous vois déjà hurler au troll et vais donc argumenter de pourquoi je n’installe plus de 'buntu sur les machines des non initiés

1- Ubuntu n’est pas une rolling release, tout les 6mois ou 2 ans suivant la version installée (LTS ou non) il y a un upgrade qui fragilise le système, Debian avec un /etc/apt/apt.conf permet de toujours être à niveau sans se taper de gros upgrades

APT::Default-Release "stable"; avec cette petite modif Debian se transforme comme par magie en Rolling Release ceci est bien sûr facultatif

2- Ubuntu n’est plus vraiment aussi libre qu’ils veulent le faire croire, et Debian n’est plus aussi en retard ou compliquée qu’on le laisse entendre

3- Debian gère très bien sudo à l’install, pour se faire il suffit juste de ne pas donner de mot de passe au superutilisateur, le 1er utilisateur créé lors de l’install sera donc sudo

4- par défaut le bureau installé est Gnome-Shell et sa version fallback Gnome-Classic si le GPU ne gère pas la composition

5- et c’est pour moi le pire, la gestion des versions de noyaux d’ubuntu, à chaque mise à jour ubuntu nous ajoute un noyau supplémentaire, pour la petite histoire j’ai un serveur sous ubuntu avec une partition système pas très grosse avec des mises à jour automatiques, le nombre de noyaux m’a rempli ma partition!! me suis bien amusé à les supprimer… Debian lui n’ajoute de noyaux que pour les versions majeures de Linux, une simple mise à jour ne fera que remplacer le noyau actuel

des livecd sont disponibles avec vos bureaux favoris et ce avec ou sans les pilotes non-free http://live.debian.net/

la configuration post install est de moins en moins à faire : tout roule une fois installé, il peut cependant être utile d’installer un firmware non-free pour les cartes graphiques ou wifi, un lspci vous donnera la nature de ces composants, pour une carte wifi broadcom par exemple on installera firmware-b43-installer et hop au redémmarage (pas forcement nécessaire) elle sera reconnue et fonctionnelle

aie,
bon j’attendais un peu avant de répondre et pour voir si de nouvelles personnes allaient participer (ça a pas l’air d’être gagné pour l’instant)

bon, le pire c’est que je suis d’accord avec vous !
une debian en netinstall avec un script type bee serait le top et l’idéal pour ressusciter un netbook

le hic c’est que là on perdra tous l’intérêt d’amener la personne ne connaissant rien à linux… à linux
ça ferra peur direct

je pars perso sur ubuntu parce que le forum fr est parfait si soucis, que c’est la distro linux “que tous le monde connaît et parle”, qu’un cycle de 5 ans en lts pour les gens venant de windows et ayant un netbook, ça leurs parle et sera suffisant

après une rolling release, j’y ai pensé notamment LMDE qui à un “nom” connu donc ça pourrait aider mais je pensais plus faire un tutos d’install “de base” pour toute les bases d’ubuntu histoire d’être raccord avec la personne cherchant par exemple à garder un dual boot windows xp et juste une install du live cd dispo sur le site d’xbmc sur une petite partition par exemple (basé sur ubuntu)

si on rajoute que souvent dans les mags en kiosques c’est ubuntu et point barre, qu’on va s’adresser à des débutants de linux pour ressusciter du vieux matos “sur l’étagère” (le but du tuto apparemment), laissons leurs une béquille et ne compliquons pas tous

regarder le début du tuto du site du zéro gentilement donné par un autre intervenant sur le billet (et je l’en remercie, je m’en servirais, surtout des photos)

ça commence par “y a deux linux, la console et en interface graphique”, après il présente les DE !!!

ok, mais si on fait ça, on perd tous le monde direct, je parle d’expérience (hybride os en présentation, ben “trop de choix tue le choix” )

je pensais prendre une ubuntu classic ou un dérivé sympa et montrer la méthode de partitionnement et d’install
ENSUITE leur proposer des alternatives à “ubuntu” classic avec laquelle il peuvent suivre la même procédure (et des site type xbmc passion par exemple etc etc)

si on commence à refaire la guerre des distros ici, c’est même pas la peine !
(et ça va me soûler très vite)

  • soit ça va finir comme la blogeeenux jamais finit (et perso j’aimerais bien arch, puppy ou pclinux os pour le débutant, ou zorin ou … etc etc)
  • soit (et ça le linuxien ne le comprends pas mais je l’ai souvent entendu), on va faire de la pub pour mac !!!
    (souvent “marre de windows” signifie “marre des virus” mais je veus conserver office, donc dans notre cas, widows+linux)

et les querelles sur les fofo repoussent les bonnes intentions des débutants qui se disent "oh le merdier, pas la peine je pars ailleurs ! " (et il reste pas grand chose d’autre après, le marketing faisant le reste)

en fait, ce que j’attendais du forum c’est un choix sur la distro en ubuntu et si elle passe bien sur les netbook en reso 1024 X 600

je pensais partir la dessus
la prochaine lts sur
(même si on peu commencer avec la 12.04, mais pour les ssd il faudra donner la bonne commande pour les ssd, avec la nouvelle plus besoin ce sera out of the box directement)

le choix de la distro
mon choix 1 à égalité cubuntu ou pcunbutu
sinon ultimate edition en lts lite avec mate
au pire la ubuntu classic (mais unity j’aurais besoin d’aide, je l’ai jamais aimer donc là j’ai un soucis)
(j’aimerais bien madbox mais je sais que l’auteur va tiquer)

la cubuntu viens avec pas mal d’extra et de DE, sera dispo rapidement contrairement au 2 autres mais c’est sur que mon choix se porterais plus sur pcubuntu perso (jamais eu de soucis chez les débutants avec celle là, elle met toujours très longtemps à arriver mais est vraiment pro et bien testé sans bug et tous le monde l’adore)

après il y a les retours de personnes ayant des netbook un peu particulier et posant problème avec linux à l’époque (je pense à certains toshiba avec des systèmes de son très bon mais particulier et n’ayant jamais marché sous linux à cause de firmware jamais dispo)

ensuite une aide à la structure du tutos

je pensais à ça

  • préparation de la clé usb - dvd (avec le choix de la distro laissé À LA FIN mais en précisant que le tuto est le même pour toutes les "ubuntu variante de la 1X.04 choisit - quitte à commencer sur la 12.04 et partir ensuite sur la 14.04)
  • option de boot (avant après (ou on laisse le boot usb en premier si besoin ultérieur meme si c’est pas l’idéal selon moi sur un portable)
  • partitionnement et les 2 cas (dual boot ou pas et expliquer l’avantage d’une home séparée si reinstall d’une autre version d’ubuntu meme si celui ci est seul et qu’on peut alors faire next next next)
  • peut être un aparté sur grub pour les machines ayant 4 partitions primaire type hp dm1 (genre partitions logiques pour linux et grub en début de celle ci)
  • procédure d’install typique (merci au photos du tutos)
  • reboot et présentation de grub et du choix au démarrage pour l’os et les DE si on parle de cubuntu par exemple
  • présentation rapide de la procédure d’install d’un logiciel sous ubuntu
  • lien vers certaines “bonne distro” sélectionnées ici par nous et validées sur certaines machines selon config par exemple (genre N270 avec 1 de ram ou N5X0 avec 2 ou les machines en ion, nettop etc etc)

peut être une parties vers des soucis connues sur certaines machines et comment les resoudrent

bien sur il faut voir si ça marche au niveau de la reso et des config (retour souhaité des participants en live usb ou dur)

je vais laisser un peu tous ça maturer sur le forum et voir les réactions de tous (en espérant pas de coup de gueule trop inutile mais constructif)

perso j’ai déménager y a pas longtemps, je suis encore en travaux et j’ai pas déballer tous mes cartons mais je vais chercher mon vieux thinkpad ce week end je pense (j’espère le retrouver vite surtout)
c’est un vieux p3 avec 3OO et quelque de ram qui marche sous win xp puppy et madbox lts avec un disque de 160 gigas (donc idéal pour le tuto du partionnement pour un netbook)
ça fera une bonne base pour faire quelques screens si besoin (par contre ma reso c’est 1024 X 768 donc pour les fenêtres ayant un hic avec les 1024 X 600, je compte sur vous pour me donnez des retours si soucis)
mais je commencerais avec ça en attendant la lts

voilà,
n’hésitez pas à participer, un tutos “made in minimachine” pour les vieux netbooks c’est une bonne idée
viendez tous

j’ai pas parlé de netinstall mais d’enfoncer les portes ouvertes et de LiveCD, et le contenu d’ubuntu-fr est compatible avec Debian puisqu’Ubuntu est basé sur Debian tout comme Mint est basé sur Ubuntu
“mieux vaut s’adresser à dieu plutôt qu’à ses saints” :slight_smile:

LMDE c’est fini maintenant c’est Solydxk

il y a encore peu d’inscrits et peu d’inscrits postent sur le forum mais nous sommes lus, et c’est ça le plus important

base tuto :

SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES!!!

assurez vous d’avoir un accès internet, un câble Ethernet est un gros plus

si vous devez redimensionner/déplacer vos partitions Windows utilisez EASEUS Partition c’est un logiciel fiable et efficace sous Windows

installez un logiciel de test MD5 pour contrôler le fichier iso que vous téléchargerez, sous Windows vous pouvez utiliser mst MD5

certains préféreront graver un disque laser (les fichiers iso font souvent plus de 700Mo donc il vous faudra un DVD) puis c’est plus lent que sur usb, et c’est pas très écologique si celui ci n’est pas réinscriptible

pour ma part j’utilise une clé usb, il y a 2 logiciels sous Windows LiLi USB Creator et UNetbootin ce choix vous reviens, j’ai ma petite préférence pour UNetbootin qui est simple et efficace mais LiLi vous prendra par la main étapes par étapes.

si ce n’est pas encore fait j’insiste : SAUVEGARDEZ VOS DONNÉES!!! on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise manipulation!

documentez vous, qu’est ce que GNU/Linux, pourquoi le choisir, est t’il fait pour vous? comment s’en servir?? les logiciels qui vous sont indispensables y sont t’il disponibles??? dans le cas contraire y a t’il des alternatives??? toutes ces questions ont étés posées maintes fois et ont leurs réponses sur internet. nous pouvons également y répondre et il y a sûrement une ou plusieurs associations (GULL : Groupes d’Utilisateurs de Logiciels Libres) proches de chez vous qui se feront un plaisir de vous aider moyennant une contribution pécuniaire annuelle minime en guise d’adhésion…

voilà, enfin, vous êtes prêts à passer la porte d’un système libre, léger, efficace et très peu sensible aux malwares, virus et autres cochonneries qui sont légion sous Windows pour donner un second souffle à votre machine devenue poussive

quelle distribution? celle que vous saurez maîtriserez sans trop de difficulté, les plus faciles d’utilisation sont Ubuntu et sa base Debian, mais il y a aussi Fedora variante communautaire basée sur RedHat une distribution payante de renom pour les entreprises.

il existe aussi de nombreuses variantes et des distributions parties de zero, il est même possible de se créer son système en utilisant Linux From Scratch… mais ça c’est pas pour les petits joueurs :wink: je vous laisse vous documenter selon vos envies et si vous n’avez pas encore le vertige voici un timeline des distributions GNU/Linux (source)

quel bureau?? LXDE est, je crois, le bureau le plus indiqué aux minimachines (Lubuntu pour les ubunteros), mais il y a aussi Openbox qui est la base nue de LXDE ou XFCE qui est assez léger également et plus “joli”, si votre minimachine ne manque pas de puissance vous pouvez opter pour un bureau plus “smart” comme Gnome-Shell ou Unity, et si l’interface de votre ancien Windows vous manque choisissez KDE qui ressemble beaucoup à Windows 7, toutes ces saveurs sont disponible en LiveCD chez Ubuntu, Debian, Fedora et bien d’autres…

bon ok, vous avez fait votre choix, il va falloir maintenant démarrer votre machine sur le medium fraîchement préparé, pour cela il faut le dire à celle ci en passant par le BIOS ou le menu de sélection, avez vous un affichage de celui ci? non? alors débranchez votre machine et retirez toute source d’alimentation comme la batterie, rebranchez le cordon d’alimentation et démarrer, à l’affichage de l’image BIOS martelez la touche indiquée en bas de l’image ou CTRL+ALT+SUPPR si vous n’avez pas eu le temps de voir la touche attribuée, sinon essayez ECHAP ou F1 à F12 (le plus souvent c’est F2 ou F8) voilà vous y êtes, un menu tout moche en anglais où l’on navigue avec les touches de direction ou celles indiquées, allez dans l’onglet BOOT et mettez le disque USB ou CD au dessus du disque interne

ça y est vous avez, enfin, réussi à démarrer sur votre LiveCD/USB et vous pouvez essayer le bureau que vous avez choisi, naviguez, utilisez, explorez tant que vous n’avez pas atteins le menu formatage du programme d’installation rien en sera enregistré/modifié sur votre machine, si le bureau ne vous conviens finalement pas reprenez les étapes de création de LiveCD/USB avec un iso d’une autre saveur et rebelote jusqu’à trouver la perle qui fera votre bonheur

installation, les étapes importantes : (en dehors de suivant, suivant, suivant)

à la question voulez vous autoriser les connexions du superutilisateur (root) répondez non, ou n’entrez pas de mot de passe pour root (le superutilisateur)

le formatage, comme orangina rouge j’aime séparer le système des données, c’est un bon réflexe qui permet en cas d’un système malmené de réinstaller un autre système tout en conservant les données, donc.

le SWAP est la partition qui comme le fichier d’échange de Windows permet de continuer à travailler quand la RAM est pleine et également de mettre la machine en mode hibernation, il faut que celui ci soit d’une taille supérieure à la RAM sinon l’hibernation ne fonctionnera pas, par exemple si vous avez 2Go de RAM créez un SWAP de 2.1Go

partition système symbolisé par “/” d’une taille de 8Go à 20Go

et enfin la partition “/home” qui contiendra toutes vos données et les réglages personnalisés de vos applications avec le reste de l’espace disponible

suivant, suivant, suivant… :slight_smile:

Actuellement je guette cette Debian qui ressemble dans l’approche à notre feu BlogeeeNux!
Oui vous allez me dire c’est une distribution pour Barbus :hot:
http://crunchbanglinux-fr.org/forum/index.php

salut Georges crunchbang est très connue, une debian avec openbox minimaliste, pas si barbus que ça, une très bonne distro même si je n’ai jamais testé (comme la plus part des dérivés qu’on peux facilement créer par soi même)

je sens qu’on va perdre du monde si on part dans cette direction là

perso pour un netbook, je serais plus dans la philosophie d’une peppermint qui ressemble beaucoup à win xp et est très orienté web, réseau sociaux et multimédia (la cible des netbook justement)

y a rien de trop superflue et la base ubuntu sera utile aux users si soucis (et le fait d’avoir peu permettra au gens de rajouté mais de pas avoir à en retirer tout en étant utilisable de suite et bien suivi par une équipe qui à fait ses preuves)

sinon si on part sur de l’openbox, une madbox perdra moins les nouveaux utilisateurs

enfin bon à la base je pensais faire mon tuto avec une base mate, cubuntu ou pcubuntu (valeur archi sur, super stable et tous le monde l’adore)

ça perdra moins les gens qu’une debian brute avec openbox type crunch (même si elle est top et une référence, ça va trop perdre les utilisateurs windows, regarder le bouton demarrer sous win 8 ! on va pas faire pareil sur un tuto linux pour faire revivre un vieux netbook-top win xp , on va se le prendre dans les dents le tuto ! )

(sinon oui, pour la netinstal et bee j’exagérais sciemment, ça ça aurait été mon trip absolue pour un netbook mais c’est même pas la peine, il faut vraiment partir de quelquechose qui ne fasse pas peur à un utilisateur windows qui ne connaît pas encore linux, sinon le tuto servira à rien, personne le suivra)

je vais laisser maturer tous ça dans ma tête (et celle de tous le monde)

une fois tous d’accord, après c’est facile et dès la prochaine lts dispo on pourrat lâcher “la bête”

bonne nuit tous (du sommeil à rattraper ce soir)

ps : merci pour lmde, je savais même pas, maintenant je sais ce qu’est cette distro que je voyais sur distrowatch sans jamais y avoir jeté u ncoup d’oeil

[hors sujet] je tombe sur un “404 not found” quand je clique sur “S’abonner à la discussion” en fin de page… [/hors sujet]

Hello.

Merci pour les debut de tuto.

Une mise en garde, qui m’a piqué de nombreuses fois: vérifier que la matériel est compatible avant de commencer. En particulier les circuits wifi, ethernet et graphique, et surtout sur netbook ou il y a souvent des circuits exotiques. Un petit coup de google “linux mon_netbook” permet souvent de valider ce qui tourne ou pas.

plop obarthelemy c’est pour ça que je préconise l’utilisation de LiveCD/USB comme ça avant de toucher à la machine tu peux déjà voir ce qui fonctionne out of the box, en faite c’est surtout pour éviter de parler de lignes de commandes à taper pour connaitre la nature des périphériques et composants (lsusb et lspci) mais on sera bien obligé d’y venir pour ce qui n’est pas reconnu

Bonjour,

Je ne poste pas très souvent des commentaires. Néanmoins, je lis régulièrement le site et ses informations depuis 2 ou 3 mois.
C’est pas mal. Je voudrais réagir sur l’idée de mettre un linux sur un netbook.
J’utilise toujours un netbook asus 1005ha et j’ai installé, justement, il y a quelques mois un linux : Voyager (un “dérivé” de xubuntu).
Depuis, le netbook est plus réactif ! J’aurais dû essayer plus tôt… L’installation est très facile à faire.

2, 3 réactions quant à votre projet de tuto :

  1. il serait bien d’indiquer pour les versions linux (quelque soit votre préféré), lesquelles sont fournies avec les logiciels
    nécessaires et celles plus épurées. Ex : Voyager (Xubuntu dérivé) est livré avec une multitude de programmes (Abiword,
    Gimp, ristretto, etc.) alors que Bodhi Linux (par ex), lui est très épuré (il faut installer soi-même ses programmes).
    Si c’est pour aider ceux qui débutent, ce serait bien de le signaler.

  2. J’ai fait un dual boot en installant un linux sur une carte sd (32gb classe 10)… Je dis ça, car, l’air de rien, une carte
    sd 16 ou 32gb ne coûte pas trop chère et permet au débutant d’essayer un linux tout en gardant son windows sur le
    disque dur. C’est possible. A l’allumage, j’ai bien le grub et si, vous avez plusieurs carte sd, vous pouvez avoir
    plusieurs linux différents. NB : c’est plus pratique pour tester un linux que sur un livecd/usb puisqu’il y a une vraie install.

  3. une question : un ubuntu (récent) fonctionne-t-il correctement sur un netbook ? Ne demande-t-il pas trop de ressources ?

Voilà, je ne sais pas si c’est pertinent… mais c’était ma petite contribution.

Cordialement.

merci Roach (bienvenue), par grand chose à dire sur ta contrib intéressante, si ce n’est qu’il est possible de créer un mode persistant sur les LiveUSB, mais ta façon de procéder n’est pas mauvaise pour autant, dans mon bout de tuto j’insiste sur la documentation et non sur les distros disponibles, le contenu des distros et toujours détaillé sur leurs sites officiels respectifs, Ubuntu/Linux Unity est plutôt lourd(ça fait un moment que je n’ai pas testé), ça fonctionne quand même de façon correcte

merci de votre commentaire Roach !
en fait j’en aimerais même plus des retours, idées et attente pour le tutos justement

après j’ai 2-3 petites choses qui ne seront pas possible ou pas viable très longtemps (ou “universellement”) à mon sens dans votre commentaire

pour la carte sd, ça parait une bonne idée mais je ne sais pas si lecteur de sd card est “bootable” sur tous les netbook (mon X121E ne l’ai pas par exemple)
de plus le fait qu’une carte sd soit generalement donnée avec un nombre réduit de cycle de lecture écriture (bon environ 10 000 on est d’accord) et une vitesse pas toujours au top me chagrine un peut pour une installation persistante, mais c’est une bonne idée à creuser (en espérant que ça ne tombe pas sur une mauvaise carte style copie etc etc)
peut être une section à part du tuto (maintenant il faudra voir comment la prochaine ubuntu LTS gérera la mémoire flash justement, si c’est bon why not)

pour le choix des distros, je pensais faire un tutos d’install valable pour toutes les version d’ubuntu avec une présentation des différentes versions possible en fin de tuto (avec liens bien sur) pour ne pas perdre trop les gens tous de suite (en gros, on se débarrasse de la technique d’abord, ensuite on parle des DE et des avantages de chacun, idem pour les distro)

c’est d’ailleurs intéressant de voir dans votre commentaire que voyager comme bodhi sont des dérivés d’ubuntu mais pas forcement vu comme tel dans l’esprit de l’utilisateur

ça me conforte dans l’idée de partir sur un tuto d’install “ubuntu et dérivé”

sinon, j’exclu de faire un tuto avec voyager car comme dit par l’auteur lui même, la personnalisation d’xubuntu faite sur celle ci à de nombreux fichiers cachés dans la home et risque de poser problème en cas de plusieurs install de linux cote à cote (et ce serait dommage de faire sauter son boulot, il est d’ailleurs superbe)
pour moi, voyager s’intall seul ou en dual boot avec windows, pas trop bien avec 2-3 linux et home partagées
du coup je proposerais pas pour pas perdre trop de monde avec des notions qui donne mal à la tête de suite ou des déceptions parce que “ne marche pas comme prévu”
(mais bon, c’est bien indiqué sur le site de voyager, le public de minimachine aimant lire, je pense que cela ira)

c’est intéressant par contre de voir cela sur une install persistante sur carte sd (même si personnellement je préfère l’usb, moins sujet à “cas particulier” si l’option boot from sd card n’est pas dispo dans le bios)

perso je pensais partir sur une distro vraiment minimaliste “mais pas trop” comme peppermint os
(mais je sens que pour les captures d’écran je vais “floutées” tous se qui ne concerne pas la procédure d’install pour garder cela le plus “générique” possible)

après je ne ferais rien avant d’être sur que cela ne pose pas de problème avec les ssd ou qu’il y a pas trop de remonté de bugs avec la prochaine lts posant problème dans notre optique

en tous cas merci, en plus vous me donnez des idées de participation avec cubuntu ou multysystem qui vendent des clé usb live et/ou persistante

si cela se trouve, un partenariat avec minimachine pour dégager de l’argent des deux coté est peut être possible

enfin bon, c’est pas le propos, ça ne nous concerne pas mais si c’était possible, ce serait top pour tous (à voir avec pcubuntu aussi, ça pourrais l’intéresser et l’aider)

en tous cas merci de votre avis, que d’autre en profite s’ils ont des idées ou des remarques

@ H2L29

bonjour,
pour redimensionner le hdd, je pensais partir sur gparted (via le live usb pour tester l’os et voir se qui marche ou non) et clonezilla pour le clonage
le logiciel windows que vous citez, je ne le connais pas bien (de nom et réputation) mais le fait qu’il marche sous windows c’est pas idiot du tous (ça fera moins peur)
et je crois qu’il s’occupe du clonage aussi
c’est franchement pas idiot (j’ai toujours le réflexe des outils linux gratuits donc j’y pensais pas)
par contre y a t il des options particulière à choisir ou des choses à savoir ?
je l’installerais sur mon X121E et le hdd d’origine mais je vous demanderais peut être un coup de main pour cette partie spécifique du tuto (au moins pour “correction” et être sur que je ne dise pas d’énormité)

merci des retours et à bientôt
(retour sous la couette, grosse grippe pas cool avec fièvre depuis dimanche, week end foutu en l’air grrr)
bye tous

salut orangina rouge, d’après ce que j’ai compris le problème de boot direct sur SD est contourné par grub (il boot sur la SD depuis le grub installé sur le disque principal)

pour le partitionnement je n’ai aucune confiance en NTFS (fragmentation inside), alors pour minimiser les risques j’utilise un logiciel Windows, et le gestionnaire de partitions Windows est pas top top, alors j’ai cherché et cherché jusqu’à trouver la perle : nombreux sont les logiciels tiers de partitionnement qui ne sont pas capables de toucher à la partition système, EASEUS sait s’exécuter avant le démarrage de Windows pour redimensionner la partition système. pour l’interface il ressemble beaucoup à GParted donc je pense qu’il ne devrai pas y avoir de soucis quant à l’utilisation.

bon rétablissement :slight_smile:

Bonsoir,

@ H2L29 :

Je ne connaissais pas le principe du Live Usb persistant. Merci pour cette information. Je parlais de ce que j’avais vu, à savoir
un live Usb, qui a première vue est une bonne idée, mais en réalité sur lequel on peut pas faire grand chose… Voir le bureau (visuellement),
voir les programmes qui sont disponibles et puis… c’est tout ! D’où les installations sur carte sd… J’essaierais une fois cette approche,
avec la connaissance de cette information. Merci !

@ Orangina Rouge :

Alors, que dire. Mon netbook (que j’utilise très régulièrement) possède toujours un windows xp sur le disque dur principal. Il faudrait d’abord que je trie (tri?) mes données.
Je garde windows car d’abord, j’aime quand même bien xp puis la facilité d’obtenir des programmes grâce au net, et ensuite pour certains
programmes comme office ou un émulateur n64…
Ayant un slot de carte sd, je me suis dis que c’était con d’avoir un tel port sans l’utiliser. Alors j’ai essayé d’y apposer un linux.
Comme on dit si tu n’essaies pas tu ne sais pas. Sachant qu’on peut avoir une carte sd 16gb pour une dizaine d’euros ou une carte
sd 32gb pour une vingtaine d’euros, cela permet d’essayer du linux sans virer son xp (test grandeur nature en installation à la dure).

Je ne connais pas tous les netbook, je n’ai eu dans les mains que 2 ou 3 asus. Pour l’install, je vais dans le bios et je mets la carte sd
en premier boot, le grub étant installé sur la carte sd. Je veux que cela soit clair. Je n’ai pas touché à mon xp, d’où le recours
au port carte sd. Il faudrait voir si c’est possible d’installer le grub sur le disque dur et l’os (linux) sur la carte sd pour les netbooks
qui ne peuvent pas avoir la carte sd comme boot premier (cf. les dires de H2L29). Encore une info pour moi, je croyais que
cela était possible sur tous les netbooks (étant donné que ces machines ont été fondamentalement les mêmes pendant 2 ans… même
type de processeur, de ram, etc.; si je ne dis pas de bêtises).

L’install est divisée chez moi en 3 parties : un home, un swap et un racine.

Ceci étant dit, sachez que je n’utilise un linux que depuis quelques mois, j’essaie, je regarde et si je fais trop de saloperie, je réinstalle
à la propre. Je suis encore un novice. Au début, j’ai cherché : “télecharger linux” avant de me rendre compte qu’il y avait une multitude
de versions. Et c’est là, que le bât blesse pour ceux qui veulent commencer du linux. Je sais très bien que chaque version a sa communauté, ses wiki, ses forums, site internet, etc. mais, pour le nouveau c’est compliqué. Pourquoi ?
Parce que chaque utilisateur de linux a ses préférences et les défends bec et ongles.
Ça devient un concours de ma distribution est la meilleure. Ex : ubuntu trop lourd avec ces effets graphiques, c’est pour les noobs, etc.
Or, quand on découvre, on doit lire, assimiler, tester, … pas à pas. Et personne ne donne objectivement quelles sont les possibilités
qui existent avec linux.
Voilà pourquoi je demandais une classification (binaire ou non) comme les os livrés (ce que j’appellerais) “clé sur porte” et
les os “nu” ou du moins “épuré” (en fonction de l’usage de l’utilisateur).
Il peut y avoir plusieurs classifications : par exemple visuel/plus austère ; simple/difficile ; “ramovore”/“ramless”, etc.

Le nouvel utilisateur serait vraiment mieux dans ces baskets avec ce genre de chose que d’aller sur le site officiel de chaque version os
encore faut-il connaître leur existence et… LEUR NOM.
Si il y a un site qui fait ça, je suis preneur. Je lirais volontiers.

Pour répondre aux questions maintenant :

  1. j’ai deux carte sd. Sur une, une carte sd 32gb classe 10 samsung ou se trouve Voyager. Ça marche impec’ pour moi. J’utilise
    principalement mon netbook avec ça. Ça se lance, ça marche, c’est beau et ça semble complet.
    Pour moi, elle ressemble à une de ses versions de base qu’on voudrait pour commencer justement. On voit le potentiel d’un linux
    avec ce genre de distribution.
    Sur l’autre, une 16gb class 4. Ici, ça marche aussi même si j’ai des MICRO-FREEZE (quelques dizaines de secondes). C’est ma carte de test de distribution linux. Pour le moment j’ai dessus bodhi linux que j’apprécie vraiment beaucoup même si certaines choses m’irritent un peu. La langue française pas totalement reconnue (certains éléments apparaissent ou restent en anglais va savoir pourquoi),
    le gestionnaire de fichier qui est une calamité (pour moi personnellement). Par contre, léger et surpris par l’installation de xbmc
    (que je viens de lancer) par “l’appstore”.
    Ça vaut sans doute pas la vitesse d’un ssd, ou d’un disque dur interne mais la classe 10, sans problème.
    Mon netbook est plus vivant depuis l’installation de Voyager.

  2. J’ai lu évidemment que Bodhi linux et Voyager était des dérivés d’ubuntu. Mais pour moi, je finis par considérer ces versions
    comme des entités propres faisant partie du groupe linux. Un peu comme xp, vista, etc. dans le groupe windows.

J’aurais sans doute encore à dire mais je vois que mon texte commence à prendre de l’ampleur… C’est la raison pour laquelle
je vais m’arrêter là. J’espère que c’est un peu plus clair !

Bien à vous.

je répondrais plus en détail plus tard mais pour voir les distros linux dispo, la bible des sites internet c’est distrowatch
http://distrowatch.com/

et je suis d’accord, c’est un peu le foutoir quand on débute (ou veu) d’où but du tuto d’install en dual boot (ou pas) valable avec tous les “ubuntu” (la “base” du moment et avec l’installeur le plus simple pour le débutant)

zut, j’ai deja oublier le reste (désolé, mémoire de poisson rouge là, petite forme)

j’irais plus en avant demain, mais sur distrowatch, regarder ce que vous pensez de peppermint os
(la page distrowatch)
http://distrowatch.com/table.php?distribution=peppermint
(le lien direct)
http://peppermintos.com/

c’est simple ni trop peu ni trop et avec un “environnement de bureau” qui ressemble à XP tout en étant très léger
pas trop de logiciels (je préfère que l’utilisateur en rajoute plutôt qu’il en ai à retirer)

(après j’en ai une avec MATE en tête aussi, dès qu’elle sors en LTS lite ça peut être sympa)

bodhi, ça m’étonne pas, c’est basé sur E17, c’est peu apprécier des débutants parce que ça change vraiment les habitudes acquises avec les bureaux traditionnelles mais archi léger et modulaire c’est clair (en plus d’être mimi comme tous)
c’est le genre de distro qui plaît particulièrement aux gens qui veulent un peu de “fraîcheur” et retrouver un peu de bidouille après plusieurs années de plan plan avec le même environnement de bureaux
idem que voyager, je le proposerais pas en base pour un débutant, rassurez vous

sinon pour le bios, j’avais bien compris mais je garanti pas que tous ait le même (ou surtout les mêmes options)
un bios asus n’est pas idem d’un samsung (quoique) ou d’un msi (ou archos, advent, lenovo… y en a eu un paquet des netbook !!!)
ils se ressemblent mais le constructeur peut très bien avoir fait la chose à “sa sauce” (dans le cas de mon X121E, je peu pas booter sur la sd card parce que c’est pas câbler hardware “comme d’habitude” à l’intérieur de la bébête donc lenovo n’a pas proposer l’option dans le bios par exemple)
c’est pas pour rien que pour les flashages de bios il y a des procédures bien précise à respecter et que celle ci peuvent variés entre 2 modèles de “gueules” similaires avec “peu” de différence en apparence mais en fait pas pareil

si on veut faire un tuto simple et le plus “universel” possible dans notre cas, le fonctionnement de grub va paraître trop complex aux débutants (je veus pas qu’ils commencent à fuir direct à la lecture)

perso je voudrais vraiment faire un truc simple qui amène l’utilisateur vers linux avec un passage par l’install de logiciel (via la logithèque ok, mais aussi ET SURTOUT via Synaptic (ce super outil si oublié de nos jours) genre xbmc, libre office, skype ou un navigateur autre que celui de la distro par exemple)
et basta !
après, forum, recherche web etc etc, c’est plus simple une fois la phase de l’install (et l’appréhension de celle ci) passée avec en plus ses logiciels favoris réutilisables sous nux direct

pour parler simple, je voudrais garder l’esprit KISS (Keep It Small and Simple) pour le tuto tout en ayant une base solide pour le futur (et de futur install)
(notion de partitionnement solide, outils de partitionnement et de clonage, choix de la distro en LTS, notion à savoir pour le ssd etc etc)

@H2L29, il faut vraiment que je le test ce logiciel alors
en tous cas merci (et à + tard)

ce tableau est très utile pour voir l’ensemble des distributions existantes, mais elles n’y sont peut-être pas toutes, c’est du SVG les noms renvoient sur le site officiel si celui ci est toujours accessible, sinon google :wink:
http://futurist.se/gldt/wp-content/uploads/12.10/gldt1210.svg (linké sur mon 2nd post de ce fil)
il y a aussi le très célèbre distrowatch qui recense les distributions actives ainsi que leur popularité(à prendre avec des pincettes)

pour Office il y a des alternatives comme LibreOffice à voir s’il peut correspondre à tes besoins
et pour l’émulateur N64 il existe quelques émulateurs, j’utilise mupen64plus et un frontend python m64py

pour la documentation elle est souvent compatible d’une distribution à l’autre, l’intérêt d’aller d’un site à l’autre est surtout notre capacité à comprendre : quand on regarde doc.ubuntu-fr.org c’est principalement orienté débutant, mais quand on va sur wiki.archlinux.org ou wiki.gentoo.org/wiki/ c’est plutôt orienté utilisateur avancé. étant utilisateur de GNU/Linux depuis un bout de temps et principalement Debian je vais assez souvent sur les wiki Arch ou Gentoo, les informations que j’y trouves est axé sur les fichiers de configuration de la base du système comme udev ou init.d que je peux facilement adapter à Debian, il m’arrive encore aujourd’hui de tester des distribution (j’en ai déjà testé un grand nombre) mais je me limite aux bases, les variantes ne m’intéressent pas, je préfère largement une install minimale où je vais installer les programmes de mon choix. je pense qu’avec le temps on viens à aimer GNU/Linux et à chercher à le maîtriser jusqu’aux bouts des doigts il est fort probable qu’un jour j’arrive à créer mon système avec LFS

n’hésite pas à pondre des pavés, j’adore ça et je ne pense pas être le seul :slight_smile: une fois qu’on aura trouvé un terrain d’entente je mettrai à jour le 1er post avec nos plus brillantes idées :wink:

En tant que noob, un truc important pour moi c’est la doc, et l’aide dispo sur les forums. J’ai plusieurs fois croisé des posts et tutos Arch Linux extremement clairs (surtout par rapport a la doc Ubuntu, souvent a coté de la plaque tellement Ubuntu change de choses d’une version a l’autre, sans jamais fournir la doc idoine, du coup on se retrouve a se casser la tete pour faire marcher un outil qui est fait est obso).

Ce ne veut pas dire que les autres sont mauvais (a part Ubuntu ^^), mais en pratique Arch a l’air bon en doc. Et vu la fragmentation de Linux, cette doc n’est pas souvent transposable aux autres distros (et on n’est jamais sur de quand elle l’est ou pas, non plus ^^).

Plus anecdotiquement, Puppy Linux a une super commaunauté, mais c’est un Linux très très modifié et simplifié, donc a moins que ce soit pour une grand’tante…

Interventions :

Ça commence à s’animer dites donc…

@ H2L29 :

Merci pour le tableau. J’ai jeté un coup d’œil et il en résulte qu’il y a encore plus de versions (sous-versions) de linux que ce que je pensais. Ça en donnerait presque le tournis.

Pour les questions personnelles sur xp, à savoir office et l’émulateur N64 (project 64 pour ne pas le citer avec utilisation d’une wiimote/nunchuck) que j’utilise et leur équivalent linux.
Office reste pour moi un des meilleures produits bureautique. C’est comme ça. Et puis windows étant l’os
par défaut quand on achète un pc, fait qu’il est la norme. Ca veut dire que pour des papiers officiels (lettre, CV, etc.), l’extension quand on met une pièce jointe est/sera .doc ou .docx.
Alors oui, je connais openoffice qui est installé sur mon netbook sur mon windows xp depuis pas mal
de temps. On peut d’ailleurs enregistrer ces documents sur l’extension .doc. Mais, je gardais office
notamment pour ouvrir un document fait par openoffice pour voir si ma mise en page était pas flingué.
Il arrive qu’un saut de page se fasse, … qui ne forme pas un document identique. Et, l’air de rien, ça peut rendre un document moins crédible que prévu.
Aux utilisateurs de se manifester pour infirmer, confirmer ou nier ces propos.

Pour l’émuleur n64, j’avais essayé mupen64 justement. Mais il y avait pas d’interface graphique au moment où j’avais testé, j’étais peut-être pas dans un bon jour, mais j’ai pas compris comment lancer une rom. D’où l’idée d’avoir laissé tomber. Mais j’ai néanmoins un émulateur playstation sur mon linux qui marche bien (encore une fois avec la wiimote/ essentiellement pour la série des crash bandicoot). Sur ce point, j’ai obtenu un petit problème qu’il faut que j’arrive à changer. Depuis une mise à jour de mon Voyager (dérivé xubuntu), j’ai un petit sens interdit (en haut à droite sur ma barre de menu) pour me dire que les paquets relatifs à mon émulateur sont cassés. Il fonctionne pourtant bien. Si je le désinstalle ça disparaît mais je voudrais garder l’émulateur et enlever le sens interdit pour que ça fasse plus propre.

Enfin, pour la documentation et les essais, c’est que je fais. Je lis, j’essaie, je regarde, ça marche, ça marche pas. C’est utile pas utile, etc. Le problème, c’est que ces l’étape supérieure. On a déjà installé l’os correspondant et on essaie de se familiariser avec le produit/os.

Or, (discussion plus large sur l’ouverture du sujet à la base)

J’ai réagi au sujet car j’ai vu les mots-clés suivants : netbook, linux, tuto, débutant.
Ayant été dans le cas, il y a quelques mois, je peux vous assurer qu’il manque quelque chose entre l’idée de vouloir essayer d’entrer dans la communauté linux et y être, même en novice.

Un fois que vous avez choisi votre os et l’idée de l’installer en boot principale, dual-boot, etc.
Il y a une site internet avec forum dédié, etc. Mais là vous êtes déjà plus loin.

Parce que quand vous vous dites, je vais installer linux sur un pc pour voir, vous vous rendez compte qu’il y a une multitude de version, et, étant encore étranger à l’environnement, vous ne saisissez pas toutes les subtilités. Vous êtes assailli de noms obscurs, vous lisez prends cette version, non prends celle-là sans comprendre ce qui diffère de l’une par rapport à l’autre.

Il manque donc quelque chose : une centralisation d’informations pour bien débuter. Le “noob”, il veut une version pas trop difficile et qui lui montre le potentiel de l’OS libre… Aura-t-il les équivalences par rapport à ce qu’il utilise pour le moment avec son pc windows. C’est plus tard qu’il va se poser les questions de savoir comment fonctionne le truc, en apprendre d’avantage… Si, il y adhère.
Et c’est pour moi, un des problèmes de la communauté linux : sa fragmentation en une multitude de versions et de ses “pro-mon os est plus mieux que la tienne”. “Avant de pouvoir faire des relevés-couchés d’une barre de 100kg, le débutant devra commencer plus modestement. Et s’entraîner”.

C’est pourquoi la question de faire un tuto d’apprentissage pour l’installation me paraissait une bonne chose mais que la question de la distribution moins. Vous pouvez par exemple faire l’exemple avec ubuntu en lui associant une astérisque (*) qui renverrait à un petit commentaire ou un petit tableau avec quelques autres os décrit (comme tel os offre l’avantage d’avoir les programmes les plus utilisés déjà installés, celle-là est plus épuré, il faudra donc installer ses programmes soi-même, etc.)

Retour sur des réponses personnelles :

@ Orangina rouge :

Merci pour le lien de distowatch. J’étais déjà tombé dessus quand je cherchais des infos pour mon usage. C’est sympa de voir que deux utilisateurs le citent conjointement. Vous êtes donc d’accords.

Peppermint os à l’air sympa. J’ai pas encore essayé. Il faudrait d’abord que je récupère ma clé usb que j’ai prêté. Et comme j’en ai qu’une.
Pour Bodhi, je suis pas très objectif. C’est avec cette distribution que j’ai commencé mon apprentissage de linux. Il y a des trucs super bien pensés comme l’espèce “d’appstore” mais de l’autre, elle a des petits défauts comme le gestionnaire de fichiers, etc. qui rebutent. Mais bon elle a l’avantage d’essayer d’être installable partout comme par exemple sur un raspberry pi si j’ai bien lu…
Pour Voyager, elle pourrait très bien aller à un novice car, justement, ca ressemble à un “produit fini”, une espèce de “vitrine” de ce que linux peut faire. Mais bon c’est mon avis.

Bon, pour les bios de netbook. Il peut y avoir des disparités entre les modèles et les marques.
Mais il me semble, dans mes souvenirs, que pendant un ou 2 an, les modèles de netbook n’arrêtaient pas de se ressembler (il n’y avait plus vraiment d’évolution, juste du “un poil mieux” ex : hdd de 160gb qui passe à 320gb, 1gb de ram à 2gb de ram, etc. mais toujours le même type de connectique : plusieurs usb, lecteur sd, sortie vga). Je dis ca mais j’ai suivi du coin de l’oeil… Mon netbook étant résistant, fonctionne toujours aujourd’hui. Je lui ai juste acheté une batterie pour qu’il récupère du souffle portable. Tout ça pour dire que, vu la structure “identique” même des netbooks, je pense, peut-être à tord, que l’option bootable par lecteur sd était sur toutes ces machines de base.
Je me trompe peut-être.

Pour votre machine, le X121E, je peux pas dire. Mais est-ce encore un netbook? J’ai jeté un coup d’oeil sur un test, vite fait et en diagonale, et il semble que cela s’en éloigne. 11 pouces, processeur même pas atom, … ne serait-ce pas un “ultrabook déguisé” ou une machine qui touche du bout de sa dernière phalange la grille de clôture de la catégorie ultrabook ? Ceci expliquerait peut-être la non-possibilité de booter pas le slot sd…

Pour le grub maintenant. Moi, j’y connais rien. Mais dans l’installation de mes dérivés d’ubuntu, dans une étape importante, car il ne faut juste appuyer sur suivant, il y a cette question. Dans l’installation, une fois que vous avez choisi l’installation par vous-même, vous avez Gparted qui se lance et vous montre tous vos système de stockage. Une fois que vous avez sélectionnez votre installation (racine, swap, home par exemple), il y a un peu plus bas sur le même écran (et avant d’appuyer sur suivant), lieu où mettre l’élément d’amorçage (je sais plus comment ça s’appelle désolé). Moi je le mets sur la carte sd, ce qui me permet d’avoir le grub et donc mon dual-boot. Je peux alors soit cliquer sur Mon linux (boot sd) ou (dernière ligne) soit windows nt (hdd). Tout simplement.

Dernier paragraphe : totalement d’accord avec vous. C’est ce qui m’intéresse aussi. Rendre la première étape la plus simple possible (après la décision de vouloir essayer un linux et avant de pouvoir aller sur le site internet de l’os choisi).

Bon, je sais pas si j’ai tout dit mais j’arrête là.
Bien à vous.

Pour essayer sans risque une distribution Linux sur une machine Windows il est possible de virtualiser avec VirtualBox, cela donne une bonne idée de l’ergonomie et dans une moindre mesure de sa réactivité.
Bien sûr après il faut faire le pas et faire un dual boot.

Aujourd’hui le dual boot se maitrise bien en utilisant l’outil de partitionnage fourni avec Windows qui évite de supprimer ou modifier des partitions systèmes. Windows “connait bien” ses partitions :hot: