NAS DIY : Partage d'experience

Update

Hello !

Bon, c’est un sujet récurant et pourtant, je trouve qu’il n’est pas forcement beaucoup développé…

Ma première idée n’est pas de vous demander “J’veux faire un NAS maison, je dois prendre quoi ?” mais plutôt de raconter mon expérience et mes reflexions quant à la construction d’un NAS maison.

Aujourd’hui, voici ce qui tourne à la maison :

  • Qnap TS669 Pro (3x3To et 3x1To deux fois RAID5) (Stockage et serveur VPN)
  • Raspberry PI 4 (8Go) (DietPi avec Pi-hole, Sonarr, Radarr, Nextcloud, FreshRSS, Home Assistant)
  • Dlink DNS 320L (2x3To en RAID 1) => Avec tout mes fichiers perso sans aucun accès à Internet

D’abord (et comme tout, ça marche aussi quand on achète une perceuse/visseuse), quel en est l’usage ?
Je veux :

  • Stocker mes vidéos
  • Un espace pour mon cloud perso
  • M’amuser avec une ou plusieurs VM (pas plus de 2 en même temps max) / Docker
  • Qu’il consomme moins que mon matos actuel

J’aimerais diminuer le nombre de disque et tout passer à 3*4To en RAID5, consommation électrique similaire à mes 3To mais comme il y en a moins, forcement, on baisse la consommation.

J’ai fait une première config sur pcpartpicker (750€). Bon, un peu chère, mais dans un premier temps je réutiliserais mes 3To. Prix sans les disques : 390€
La config parfaite, c’est comme les femmes, ça n’existe pas. Oui, j’aurais pu faire mieux, mais j’aurais pu faire pire ! :smile:
NAS|690x353
Avec ça, la consommation estimée est de 136w (Je compte la conso de mes disques actuels, pas les 4To)
Mon NAS devrait tourner 20h sur 24h. Cette config me revient donc à 15€/mois soit 180€/an (j’arrondis hein) !
Je compte utiliser l’OS Unraid pour sa facilité d’utilisation.
Prix du kWh chez moi : 0,1726 €
Cette estimation est, bien évidement, une moyenne. Je ne compte pas les pics de consommations.
A voir aussi : changé d’offre d’électricité, je sais qu’il y a moins cher.

Prochaine étape : Calculer la consommation de mon install actuelle.

To be continued :slight_smile:

Si vous avez des remarques, je suis preneur !

Je commence a avoir de l’expérience des NAS DIY depuis le temps que j’en fait. Actuellement j’en 2 qui tournent en plus du Helios4 et Helios64. Prochainement je reçois un kit penta sata pour RockPi 4.

Pour la question du RAID, je suis raid10 pas par snobisme mais j’ai rencontré trop de soucis avec les RAID à parité.
J’ai un NAS en rack mais lui est pour le coté pro et un autre dans un boitier ITX.

Le NAS ITX est basé sur :
boitier neuf : In-Win IW-MS04-01
carte mère d’occasion : MSI : MS-S0891-010
cpu d’occasion : Intel Xeon E3-1220L v3
refroidissement neuf : Akasa : AK-CC7108EP01
mémoire d’occasion : 2 barrettes de DDR4 ECC de récupération sur un serveur du taf
stockage de l’os sur un vieux SSD qui trainait : Kingston SSDNow V+200 - 120 Go
stockage raid : 4x6To de chez WesternDigital
réseaux 10 gb d’occasion : Chelsio N320E Dual Port (cc2-n320e-sr)
onduleur neuf : APC Back-UPS 700
OS : Debian 10

Faut que je retrouve ma consommation électrique

Hello Nidouille,

Mais tu as un vrai datacenter chez toi en fait ? :grin:

En effet, j’étais très intéressé par un Helios64, j’aime la démarche, mais tout est en rupture de stock et quid de la virtualisation ?
Je suis intéressé par ton retour sur le kit Penta :blush:

En parlant de RAID à parité, j’ai aussi pas mal regardé les OS, je partirais sur Unraid (le plus simple à utiliser de ce que j’ai lu)

Pas mal du tout ton boitier ! Je suis allé voir sur leur site, il font des tours magnifiques, le prix aussi ! :sweat_smile:
La carte 10Gb, j’y ai pensé, mais à voir par la suite, car pour le moment pas d’utilité.

Tu as une bonne config en tout cas. Les pièces d’occasion j’y ai pensé, mais un peut peur d’avoir un problème (surtout pour une carte mère). Peut-être qu’il faut éviter le bon coin et plutôt regarder sur des forums comme celui-ci, non ?

Je rajoute quelques infos sur mon post original du coup.

Alex

C’est une partie de mon travail, car beaucoup de choses me permettent de faire de la veille technologique et du lab.

Le Helios64 comme sont prédécesseur le Helios4 sont des campagnes de vente. Et entre chacune de ses campagnes de ventes, il y a de petites améliorations.
Pour l’instant sur le Helios64 il n’y a eu qu’une seule campagne de vente. La pandémie a créé pas mal de retard, plus un retour désastreux sur l’envois du a un transporteur trop discount qui ne sera pas reconduit dans le futur.

Ce kit a le même soc ARM : RK3399 que le Helios64.
Ce soc date de 2017 (de mémoire), ce n’est pas la son intérêt principale. L’intérêt est de posséder 4 ligne PCI express 2 qui est dans le cas RockPi4 Penta et Helios64 de ne pas avoir de goulot d’étranglement lié à l’USB que l’on rencontre sur Raspberry Pi.

Le kit penta sata pour RockPi 4 va être utilisé avec 4 SSD de 200Go pour accompagné ma petite solution de lab mobile à base de Tbook NM25. C’est moins lourd dans le sac a dos et je peux le transporter en vélo.

Si tu débutes c’est effectivement une bonne solution.
Ce n’est pas un produit adapté a mes besoins. Mais je n’aime pas leur logique de RAID que je trouve contraignante, car pas le choix que de faire du RAID a parité.
Je n’aime pas le RAID (logiciel comme hardware) à parité car j’ai vécu des reconstructions qui ont lamentablement échoué. Je connais des personnes qui ont même perdu des donnés lors de la reconstruction.

Je le trouve relativement correcte en prix, car tu as l’alimentation en FlexATX et surtout 4 baies hotswap.
Pour moi c’est ton Zalman M1 que je trouve trop gros dans ma logique. Je recherche les solutions les plus compactes. Actuellement mon PC utilise un boitier Silverstone SG13.
Mais il est pas mal ce Zalman M1, je ne le connaissais pas.

Comme dit plus haut, une grosse partie de mon matériel sert pour de la veille technologique et du lab pour le taf. Et en récupérant du matos au taf, ca ne me coute pas si chère que ca :wink:

Merci

Je passe beaucoup par ebay, le materiel pro a puissance équivalente voir supérieur est économiquement plus intéressante que le matériel grand publique.

Chez moi j’ai une machine vraiment pas puissante (le processeur est un N3450) et je fais tourner sans soucis 2 VM, 4 conteneurs LXD (je n’aime pas Docker) tout en ayant un transcodage plex via la partie graphique de la puce. Avec tes 16go de mémoire, tu es plus que large.

J’ai une remarque, ton OS, tu vas l’installer sur un disque dur/SSD, clefs USB ? Tu n’en parle pas.

Et voici mon petit tableau des OS pour un NAS DIY

Du coup, si je choisis en fin de compte de ne pas faire de RAID à parité (j’ai dû faire une seule reconstruction qui, dans mon cas, s’est bien passée) tu me conseilles quel OS ?

J’aime le Silverstone (et en plus il parait que c’est plutôt de la bonne qualité) mais il ne dispose que d’une baie 3.5". Je le garde quand même dans mes favoris pour plus tard :wink:

J’avoue que je ne me rendais pas compte. Mon NAS actuel dispose de 3Go de RAM et j’atteints ses limites (d’où le RPI4 pour faire tourner les containers). Je vais regarder cette config…

Exact ! Au début, je pensais installer l’OS sur clé USB. Pourquoi pas par la suite, l’installer sur un SSD ou M2. Je ne pensais pas qu’il y avait autant d’OS ! Je vais regarder un peu tout ça :blush:

J’ai lancé hier midi une mesure électrique de mon matos :
Cette mesure comprend : 1 boitier CPL, un switch 5 port Netgear, le QNAP TS-669Pro et le D-Link DNS-320L.
Je suis à 80W sans le NAS D-Link et 100W avec le NAS D-Link.

Du coup, je suis un peu comme un :clown_face:. Je consomme moins avec mon install actuelle qu’avec celle que je prévoie. Il va donc falloir que j’éssaie de réduire tout ça… Il va aussi falloir que je trouve un argument valable pour madame :sweat_smile:. Ce qui me tracasse aussi c’est le fait que le QNAP n’est plus supporté (plus de patch de sécurité) en avril 2021.

Il n’y a pas de bon ou mauvais OS, plus un qui sera plus adapté à ce que tu recherches.

Je peux t’exclure presque tous ce qui est basé sur FreeBSD ou Iluminos, car pas de Docker mais par contre des BSD Jails (FreeBSD) ou Zone (Iluminos/Solaris) pour la conteunirisation.
Pour la petite histoire, les premiers conteneurs sont sur FreeBSD en 1999-2000 puis sur Solaris en portant le nom de Solaris Containers en 2005.

Sur FreeBsd et Iluminos tu auras l’hyperviseur bhyve et parfois du KVM sur certain dérivé de Iluminos .

Pourquoi je te les exclus, tu ne veux apparemment pas te prendre la tête. Je te dirais de rester sur Unraid car éprouvé et bien fait.
Sinon, tu peux te tenter ThueNAS Core qui demande plus de ressource ram du au ZFS, mais son intégration est vraiment nickel, tout peux ce faire via l’interface web.

Tuto pour TrueNAS Core:

Note : il va prochainement avoir TrueNAS Scale qui est basé sur Debian et non FreeBSD. Il est actuellement en version Alpha.

Si tu veux bidouiller un peu ton qnap, tu as un excellent dossier chez Cachem

Ps : j’espère ne pas être trop violente niveau technique

1 J'aime

La conteneurisation sur FreeBSD est vraiment compliquée ?

Non pas forcément, je dirais quelle est plus simple que la solution sous Linux avec LXC et ses dérivés Docker ou LXD qui sont de moins de vu plus lourdes a mettre en place. Et je ne parle pas des cgroups que peu d’administrateurs système configure.
Niveau lourdeur, la couronne revient à Docker.

BSD Jails ne fonctionne que sous FreeBSD, il faut juste connaitre les bases de l’OS, savoir monter des interfaces réseaux virtuelles et c’est bon.
BSD Jails est un gros environnement chroot, donc des mécanisme plus basique que LXC et ses dérivé sous Linux. Et autre point a préciser, un BSD Jails ne fera que du FreeBSD pas comme sous Linux ou l’on peu exécuter différent OS de type Linux sous LXC

Le soucis de BSD Jails est de savoir si tu veux faire l’effort d’apprendre un autre système d’exploitation différent d’un OS du monde Linux.
La conteneurisation est vendu comme une révolution alors que au final le principe n’a rien de nouveau même sous Linux avec OpenVZ par exemple. Docker on fait un super produit et communication, mais je ne leur prédit pas un avenir radieux. Les ordonnanceurs de conteneur comme kubernetes (qui est le standard actuel) dégage la partie docker pour ne garder que la base sous LXC.

Je teste juste mon NAS DIY via la prise connectée TPlink HS110

Idle : 52 W
Ecriture sur ma grappe de 4 disques WD Red 6To : 55-60 w
Conversion d’une vidéo 4k en 1024 via ffmpeg : 58-60 w et la c’est la grosse surprise ! Je m’attendais a plus de différence entre idle et cpu au taquet en plus d’écriture disque.

.

En effet, je vais regarder ça !

Non ça va. J’ai des notions de ces systèmes de fichier (car déjà vu dans mes recherches). Et au moins tes explications sont complètes !
Par contre, en conteneurisation, je suis un vrai noob, j’ai entendu parler de LXC, LXD mais je ne sais pas du tout les utiliser.

(Hop, un article en plus dans la wishlist :wink:) En effet, surprenant ! Tu démontre que je peux faire mieux dans le choix de mes composants… au boulot !

Pour la prise TPlink HS110, elle est régulièrement en promo chez amazon. Donc attend juste que ca soit le cas et parfois vendu par lot de 2 ou plus a des prix très intéressant.

Concernant la consommation, tu auras toujours une limite.
Ce n’est pas pour rien que les constructeur comme Qnap, Synology ne mettent pas de gros CPU en x86 et s’oriente sur des SOC ARM qui font un taf équivalent pour moins d’énergie consommée.

Si tu veux comparer ton athlon 3000G face a mon Xeon E3-1200L qui est plus ancien, tu verras que tu y gagne en performance aux vu de la différence de génération. Mais il y a de gros progrès sur la consommation des CPU actuels lors des périodes en idle. Il faudra parfois des options dans le bios/UEFI.

Prendre avec des pincettes les donnée de ce site, mais ca reste une base.

Et concernant le coté conteneurisation, cf plus haut.
Mais en gros sous Linux LXC est la base de LXD et de Docker. La différence ce fait au niveau des API.

En creusant un peu, je te rejoints totalement. Je suis tombé sur une ASRock J5040-ITX et 8Go de RAM. D’ailleurs, Minimachine avait fait un article là-dessus.

Je me rends compte que j’ai peut-être un peu sur-estimé mes besoins. J’ai justement regardé sur cpubenchmark et je trouve les perfs du J5040 honorable (pour ce que je veux en faire en tout cas).
Niveau évolutivité, je suis tranquille. Le RAID est géré au niveau soft, donc si demain je veux changer le combo carte-mère/CPU ça ne devrait pas poser problème, non ?

Tu ma donné envie de regardé de plus près !

Je ne le voyais pas aussi puissant ce J5040. Tu vas y gagner pour la consommation électrique par rapport à l’athlon 3000g. Et de même sur le prix du matos. Pas loin de 80€ d’économisé.

Le plus de docker par rapport à LXC, c’est les conteneurs tout pret avec les applications.
Mais son plus est aussi un gros moins, niveau sécurité c’est faire confiance a une personne qui a mis a disposions l’application.

Je suis une vraie bille en Linux : mon expérience s’arrête à l’utilisation d’Ubuntu et Mint il y a quelques années. Donc FreeBSD m’intéresse parce que je ne connais pas justement et que je ne compte pas faire de trucs déments non plus. Mon problème, c’est plutôt le temps disponible. (Je n’ai déjà pas trouvé le temps de voir ce que peux offrir Qubes OS…)

Je ne remets pas ton propos en cause car tu es meilleure que moi de façon flagrante dans ce domaine. Mais je suis surpris.

Je viens aujourd’hui même de me faire aider pour terminer la mise place d’un pipeline entre Azure et Kubernetes (moi je vois juste un petit bout d’OpenShift). Il m’a semblé comprendre que tout ça génère pourtant bien des images Docker installées sous Docker.

J’ai mal compris ou bien c’est dû à l’environnement Windows ?

Dans ce cas fonce, mais c’est moins facile d’accès que Ubuntu. Mais pas non plus sur humain.
On différencie le monde BSD de Linux.
Linux est un noyau alors que les BSD sont des systèmes d’exploitation complet comme peut l’être Ubuntu.

Qubes OS, je ne connais pas, je vais regardé ca dans le week end.

OpenShift c’est RedHat et Kubernetes c’est Google et les produits sont concurrents ou moi je dirais qu’ils correspondent chacun a un besoin. Je ne connais pas Azur, donc dur pour moi de répondre correctement. Mais ca sent l’usine a gaz entre de l’Azur qui gere les nœuds Kubernetes , du Docker géré si je comprend bien par OpenShift.
Je suis de la veille école qui aime garder la main sur son matériel et son infrastructure.

J’ai la réponse à ma question d’hier. En fait, OpenShift s’appuie sur Kubernetes et Docker. Il n’est pas vraiment concurrent : c’est une couche en plus pour simplifier la gestion de Kubernetes. Comme tu l’écrivais, Kubernetes tout seul se passe de Docker. Mais OpenShift, lui, en a besoin. Quant à Azure dans mon exemple, il est à l’autre bout de la chaîne. Kubernetes va chercher des choses dans Azure mais Azure ne gère que Azure (c’est juste un choix technique).

Et pour BSD, oui je sais que c’est un système complet. Il me fait de l’œil depuis… 1999. Mais je n’avais pas de machine à l’époque et par la suite, le temps a filé comme une flèche.

Hello,

Bon j’ai peaufiné la config et voici le resultat :

Les éléments en rouge ne sont pas nécessaires dans un premier temps, je verrais par la suite. Je pense qu’avec ça je peux rivaliser avec des NAS à 500-600 euros.
Je pourrais donc découvrir LXD :wink:, faire de la virtualisation, en faire ma box domotique et bien sûr l’utiliser comme NAS.
A suivre

1 J'aime

Le prix redescend et niveau performance, ça devrait être pas mal.
Pour la ram, un seul canal d’utiliser ne sera pas limitant en vrai.