Linux et les OS Mobile x86

Salut a tous!!
Donc, je pose le sujet de Linux et les OS Mobile sur le forum car on se retrouve régulièrement a en débattre ou échanger des infos, dans les coms, des qu’un billet de Pierre traite du sujet, de prêt ou de loin, et qu’il serait pas mal de tout centraliser, pour éviter les redondances…

Alors voila, j’ouvre le bal :wink:
Je dirais qu’il y a deux catégories, les tablettes Atom Bay Trail 2gb ram et moins, avec leur foutu boot 32bit et les autres, c’est a dire, les Atom Cherry Trail et plus, avec 4gb ram et plus et un boot…64bit!

Depuis quelque temps, des interfaces mobiles font leur apparition, notamment, grâce a Pine64 et sa communauté active de développeurs d’OS pour les PinePhone et PineTab.
Bien que ces machines soient ARM, les distro existe en x86 pour l’emulation via Qemu ou plus “simple”, les différente IU mobile (Phosh, plasma-mobile, etc…) qui sont disponibles pour certaines distro (Alpine, Fedora, Ubuntu, Debian ou encore FreeBSD)

Je teste régulièrement différentes options avec deux tablettes type “Ipad mini like”:

  • Lenovo MIIX 3-830 7,8" 768 x 1024 pixels ips, Intel Atom Z3735F, 64bit boot 32bit, 2gb ram, 32gb rom eMMc

  • HP Pro 608-G1 7,86" 2048 x 1536 pixels ips, Intel Atom x5-Z8550, 64bit boot 64bit, 4gb ram, 64gb rom eMMc

Dans un premier temps, je vais mentionner les solutions qui ont été les plus simples pour moi.

Pour la première catégorie, j’aurais tendance a conseiller ceci https://www.plasma-mobile.org/ OS sur le quel repose JingOS (https://www.minimachines.net/actu/jingpad-a1-98021/comment-page-1#comment-190305) et tourne le mieux sur les machines Pine64 (Hardware plutôt léger…).
Page de téléchargement: https://www.plasma-mobile.org/get/ tout en bas, Amd64.
Infos sur l’installation: https://euroquis.nl/calamares/2020/12/19/plamo.html il faut avant toute chose, changer le mot de passe dans le terminal (Konsole) en faisant: passwd, 1234, entrer son nouveau mot de passe. ensuite, toujours dans le terminal: sudo calamares -D6
Étant basé sur Ubuntu 20.04, tout les pilotes, de votre tablette, devraient êtres présents et inclue déjà bootia32 :wink:
La Lenovo tourne très bien avec, pas eu de soucis lors de l’instal, par contre, ça a toujours planté sur la HP…
C’est vraiment une ergonomie tablette comme on peut le voir sur android et ios, c’est léger et agréable également, seule les application purement desktop pourrons poser problème…ça reste Linux quand même lol
Beaucoup d’autres solutions existent mais demandent pas mal de taf, a développer au fur et a mesure de ce fil…

Pour la seconde catégorie…c’est un peu open bar en terme de distro mais Gnome sera probablement votre meilleure option, en terme de desktop, bien qu’il bouffe de la RAM (800 a 900 mb… mention spéciale a Manjaro Gnome avec seulement 500mb) et du cpu, merci JavaScript.
La HP tourne actuellement sous Ubuntu 20.04 gnome minimal, pour y installer les paquets UbuntuStudio. Ce n’est pas un foudre de guerre mais pour la mobilité, avec juste internet et Guitarix, ça fait le job.

Quelques petits liens intéressants:
Une optimisation Debian/I3wm sur Surface Go 2 https://willem.com/blog/2020-09-28_refining-my-tablet-os-experience/
Un tas d’infos si vous voulez mettre les mains de dedans https://wiki.archlinux.org/index.php/Tablet_PC
Une vidéo https://youtu.be/pdqzsloL6zA avec Arch I3WM

Pour finir, on peut dire que tout est possible, n’importe quelle distro peut faire l’affaire, c’est ensuite une question d’interface (DE), d’optimisation et surtout…de courage!

Voila pour un premier jet.

2 J'aimes

Hello Madwill, merci pour ce sujet de discussion.
Toi qui a essayé les deux environnements de bureaux, j’aimerais savoir qu’est-ce que tu retiens de la comparaison Gnome vs Plasma mobile (un très bref résumé des avantages et inconvénients de l’un sur l’autre) ?
Merci !

Salut Prog-amateur,
Difficile d’être objectif pour le moment, j’utilise exclusivement Gnome, PC bureau ou la tablette HP.
Et que la Lenovo (Plasma-mobile) et la HP (Gnome) sont différentes niveau performance…
Donc, un bref comparatif a chaud.
Plasma-mobile:
Les +
-Parfaitement adapté au petites diagonales, 8" et moins.
-Réactif
-Personnalisable, a priori
-Code PIN plutôt que mot de passe
Les -
-Moche lol
-Réservé au petites diagonal a la manière d’un Android

Le navigateur internet est très bien intégré mais je n’ai pas essayé FireFox

Gnome:
Les +
-Parfaitement adapté au tactile
-Flexibilité (une fois gnome tweak tool instalé)
-Puissant
-Des fonctions a la pelle
-Personnalisable
-Convient très bien au moyennes et grandes diagonale tactiles
-En constante évolution
-Son navigateur Web pour les Webapps

Les -
-Lourd, gourmand en ressources
-Possible problème de compatibilité tactile avec les soft, selon la distro utilisé (ex: Firefox sous Fedora, parfait, sous Ubuntu, catastrophique)
-8" 3:2, c’est vraiment le minimum je trouve, en dessous, ce doit être la galère…

Maintenant, a voir le 24 de ce mois avec la sortie en Beta JingOS (reposant sur plasma-mobile) ce que ça donne, mais ça devrait être pas du tout :wink:

1 J'aime

Bonsoir. Sujet fort interessant, car je possède la tablette Teclast X80 Plus (x5-Z8300 CPU) et je me suis demandé depuis un bon moment s’il n’est pas possible de la passer sous Linux (32bits). Comment est-ce qu’il conviendrait de procéder ? Merci pour vos réponses :slight_smile:

Bonjour,
J’avais trouvé ceci il y a un moment https://wiki.postmarketos.org/wiki/Teclast_X80_Pro_(teclast-x80pro) cela semble avoir exactement les mêmes caractéristiques que votre modèle “plus”.
PostmakerOS est une distribution basée sur Alpine Linux et utilise le même environnement de bureau que plasma-mobile, si vous avez accès au bios de votre tablette (V haut ou bas + power logiquement), l’installation de plasma-mobile sera peut être plus simple, elle se fait pratiquement comme une installe Linux classique (Ubuntu).
Testez et faites nous part de votre expérience :wink:

Ps: petit détail qui a son importance, un petit hub avec plusieurs usb et un rj45 (ou adaptateur rj45 vers usb) me semble indispensable, surtout sur tablette, pour brancher clavier/souris et avoir une connection internet car selon les puces WIFI, les pilotes ne sont pas forcement compris dans l’iso selon la distro.

1 J'aime

Hello, je reviens poster ici suite à mon expérience (récente) sur l’installation de Phosh.
Pour rappel, cet environnement de bureau a été installé sur une Debian de ma tablette HP Pro 608 G1 disposant d’un processeur Intel Atom x5-Z8500 et 4GB de RAM. Et la particularité de mon installation : tout l’OS est sur une carte microSD, peut-être plus risqué en termes de durée de vie, et plus lent que sur un stockage eMMC (et à fortiori un SSD).

Installation :
Très simple, ouvrir un terminal et taper la commande suivante :
sudo apt install phosh
Entrer votre mot de passe, laisser installer, redémarrer la tablette et au moment de rentrer son mot de passe de session, cliquer sur la roue crantée et choisir Phosh au lieu de GNOME. Et c’est tout !

Et maintenant, place au retour d’expérience :

On commence par les moins :

  • quelques redémarrages de sessions intempestifs que je suspecte être liés à la rotation de l’écran lorsque je force un peu trop vite (genre à la suite : aller sur le lanceur d’applications > ouvrir les paramètres > retourner sur le lanceur d’applications > passer en mode portrait > tout de suite saisir un texte > repasser en mode paysage, etc.). Mais en utilisation normale, je n’ai pas trop constaté ce phénomène.
  • certains réglages importants dans l’application paramètres ou GNOME Tweak (ajustements) ne sont pas conservés (activation du clavier tactile, boutons maximiser/minimiser, etc.) après redémarrage. Il faut donc reparamétrer après chaque redémarrage.
  • à cause du problème cité ci-dessus, la gestion des fenêtres peut parfois être mal gérée (dépasse l’écran et on ne peut pas la recadrer). Il y a aussi Firefox (la version native de Debian) qui s’ouvre avec un zoom énorme, en revanche la version Flatpak de Firefox est très bien mise à l’échelle.
  • au verrouillage, il faut déverrouiller un code… PIN. Que je n’ai jamais défini et que je n’ai pas trouvé dans les paramètres. En gros, si l’écran se verrouille : impossible de le déverrouiller > redémarrage obligatoire.
  • le mode rotation automatique de l’écran est absent : il faut donc soit-même faire coulisser la barre de notification et choisir le mode portrait ou paysage manuellement.

En résumé, ça fait pas mal de points négatifs, mais lisez la suite.

Maintenant, les plus :

  • Je ne sais pas si c’est Phosh ou bien Debian, mais je n’ai plus besoin de compiler ma version de Debian (pour rappel, je le faisais car la gestion de la luminosité était impossible en versin normale de Debian), ni désactiver le Secure Boot dans le BIOS (pour utiliser une version compilée de Debian) : ici ça marche avec les versions officielles, fini le stress de recompiler à chaque mise à jour importantes, c’est super !
  • comparé à GNOME 3.38, c’est extrêmement rapide. Je suis bluffé (je rappelle que je suis sur une carte microSD !). GNOME 3.38 est rapide à la base, mais au bout d’un certain temps, il devenait lent (je suspecte l’environnement d’utiliser le CPU Intel Atom de manière intensive aboutissant à du throttling et donc une lenteur et un manque de réactivité désagréables). Avec Phosh, rien de tout ça : c’est fluide, réactif dans la durée, et le CPU n’a pas surchauffé malgré de la lecture vidéo, de la lecture de magazines en pdf, ou encore du surf sur Firefox.
  • quasiment tout est compatible entre Phosh et GNOME 3.38 : seuls les extensions et peut-être certains détails dont je ne me souviens pas ne sont pas pris en compte sur Phosh. MAis les applications natives ou Flatpak fonctionnent sans problème (d’ailleurs Firefox Flatpak est bien mieux pris en compte que sa version native)
  • l’interface est ergonomique, on sent que c’est fait pour les smartphones ou tablettes, ce qu’on cherche est en général facile à trouver, facile à fermer, etc.)
  • le tout consomme environ 1GB de RAM et 20% de CPU au ralenti.
  • l’interface ne semble pas consommer plus de batterie que GNOME 3.38 : avec tlp, ça tient pas mal d’heures, c’est très satisfaisant par rapport à ce qu’on s’attend d’une tablette.

En conclusion :
Je conserve Phosh pour l’instant. Car malgré tous les défauts évoquées ci-dessus, le confort de ne plus sentir sa tablette surchauffer, le fait que la tablette soit hyper rapide, et la gestion des mises à jours à ne plus compiler font que je veux continuer à garder cette interface. J’ai entendu parler de Mobian qui ressemble trait pour trait à Phosh et qui d’après certains retours (sur ARM si je ne me trompe pas) disent que c’est plus stable que Phosh, mais l’installation est obscure, ça n’a pas l’air aussi simple que d’installer Phosh, et ARM c’est pas AMD64 (x86_64) : il y a trop peu de retours pour que j’ai envie de tester Mobian.

J’espère vraiment que les bugs que j’ai cité précédemment seront fixés (ou que je trouve les solutions en cherchant) car j’étais un peu hésitant à l’idée de prendre ma tablette à cause de ses défauts sur GNOME, alors que là, hormis les bugs, c’est un réel plaisir.

1 J'aime

Salut!!
Merci pour ce retour instructif!
J’ai voulu tester sur la HP avec Ubuntu 21.04, installé pour l’occasion car Phosh n’est pas présent dans les dépôts pour la 20.04.
Ça n’a pas duré longtemps, je suis resté bloqué des le début sur le panel, ça ramait a mort de plus, plus moyen de faire fonctionner le port usb, sauf pour la charge…
Je vais quand même tester de nouveau, sûrement sous Arch, je pourrais comparer a plasma-mobile en terme de réactivité.
De ce que j’ai pu voir sur Mobian (Mobile-Debian) c’est une des nombreuses plateformes de développement pour Linux mobile, en particulier pour le PinePhone, c’est du Debian avec Phosh “parfaitement” intégré.
Plusieurs distros (Fedora, Manjaro, Arch, Alpine, Debian ARM) sont dispo, avec soit, Phosh, Plasma-mobile, Unity ou une autre interface dont j’ai oublié le nom, basée sur XFCE.
Ça, c’est pour ce est du libre car il y aussi SailfishOS, LuneOS, etc… (Dispo également en X86 :wink: )
Par ailleurs, le nombre de distro “connues” développées sur ARM étant croissant, il semblerait que ce soit aussi le cas des interfaces mobiles, sera t-il bientôt aisé de ce faire des petites tablettes DIY sur base SBC, qui seront pleinement fonctionnelles??
Avec une VIM PRO 3, ça pourrait être très sympa, même sur RPI 4 :slight_smile:
Sinon, j’ai voulu tester JingOS x86 sur la Lenovo et la HP, ça merde des le départ sur l’écran, impossible de faire quoi que ce soit.
De plus, j’ai regardé un test sur Ytube, 3gb de RAM a vide, finalement, c’est sans grand intérêt pour moi, Light is Right!
Ps: pour le code PIN, je crois que c’est 1234 et qu’il faut d’abord le reconfigurer dans le terminal, comme pour plasma-mobile

Merci pour ton retour.

Alors pour le code PIN, c’est un bug et donc le 1234 ne fonctionne pas. Purism est en train de travailler à ajouter un clavier classique en parallèle du clavier numérique.

Idem pour la rotation automatique : apparemment, la version Debian de phosh est 0.8, alors qu’il y a une version 0.10 qui corrige l’auto-rotation. Donc il faut patienter.

Et pour les fenêtres et le clavier tactile, j’ai trouvé un contournement : lancer un script au démarrage au moyen de Gnome Tweak tool. Pour cela il faut un script contenant les infos suivantes :

#!/bin/bash
sleep 1 && gsettings set sm.puri.phoc auto-maximize true && gsettings set org.gnome.desktop.a11y.applications screen-keyboard-enabled true

Ne pas oublier le sudo chmod +x script.sh pour rendre le fichier exécutable.

Puis il faut un fichier .desktop à installer dans /usr/share/applications/ contenant :

[Desktop Entry]
Name=Interface_phosh_perso
Exec=/home/tablet/script.sh
Terminal=false
Type=Application

Enfin en allant dans Gnome Tweak Tool > Applications au démarrage > on peut choisir son fichier desktop dans la liste.
Alors pourquoi pas un cronjob avec @reboot pourrait-on me dire ? Et bien j’ai essayé, sans succès, je suspecte que le code se lance avant de rentrer ses identifiants.

Et voilà : le clavier apparaît enfin et les fenêtres s’ouvrent en plein écran, bien plus ergonomique sur tablette.

1 J'aime

Une idée pour ceux qui voudraient recycler leur tablette Windows x86 en Tablette multimédias ou en console retro, Libreelec ou Lakka pourraient être parfaitement adaptées, même avec 1gb de RAM, ces deux distro sont également parfaite pour le tactile. :wink:

1 J'aime

Alors ça, c’est une super idée. J’avais complètement oublié : notamment Coreelec que j’apprécie beaucoup, faudrait que je regarde si ma tablette Xiaomi mi pad 2 n’est pas morte (il me semble que si) pour en faire une “télé” d’appoint.