Découverte de cet univers suite à un projet de serveur home

Bonjour à tous
Je me lance, enfin…
Ca fait quelques mois que je viens sur ce forum, je suis un technicien informaticien, mais pas un geek, autant dire que je connais pas grand chose à tout ça, bien que j’ai quelques notions.
Et combiné à ça, faire des choix est quelque chose de compliqué pour moi.
Le nombre d’heure que j’ai passé dans des catalogues…
Bref, là j’ai envie d’avancer sur mon projet de home serveur, essentiellement pour synchroniser mes 2 PC de la maison, et bientôt 3, sous ubuntu essentiellement.
J’ai envie d’avoir une synchro de mes bookmarks firefox, je vais faire ça en bash ptet, à moins que je trouve quelque chose qui me plaise de déjà fait.
Et puis il y a quelques fichiers à synchroniser, rien de bien mechant.
Bref avec le confinement, je me dit que c’est le moment, et j’espere pouvoir bénéficier de vos connaissances, et qui sait, peut être vous faire bénéficier des miennes, même si je ne suis pas un crack, loin de là.
A bientot

Bonjour,

Pour les bookmarks Firefox, il y a le compte Firefox qui le fait aussi. Les serveurs de Mozilla ne conservent pas tes données (normalement) : le compte ne sert qu’à les faire transiter d’une machine à l’autre.

(Mais bon, quitte à synchroniser des fichiers, les bookmarks ne sont que quelques éléments de plus. Ceci dit, le compte a quelques autres avantages.)

Plusieurs possibilités, parmi elles, il y a :

  • Sans serveur, il y a Syncthing permettant de partager des fichiers en peer-to-peer sans serveur. Donc en syncronisant les dossiers /home/"nom de l'ordinateur"/.mozilla/firefox/"nom aléatoire".default/bookmarkbackups de chacun de tes appareils, tu es censé pouvoir synchroniser les marque-pages firefox.

  • En mode serveur : installer Yunohost qui est hyper facile pour s’auto-héberger (emails, cloud fichiers, flux RSS, Syncthing justement, etc.) et y installer l’appli Nextcloud, puis installer sur Nextcloud l’appli Bookmarks, et enfin sur Firefox, installer l’extension floccus, malheureusement, elle ne fonctionne pas sur Firefox android. L’avantage de Yunohost, c’est que y a énormément de possibilités et que l’interface graphique est facilitée pour ceux qui se lancent dans l’auto-hébergement.

1 J'aime

Et bien vos interventions m’ont fait réfléchir.

Je m’appercoit que je ne suis pas encore completement prêt pour aboutir sur mon projet d’acces à mes données depuis mes 2 machines. Je n’ai qu’à me donner le temps…

Concernant le compte firefox, en fait il y a un critère personnel, que je n’avais pas énoncé, et qui fait que cette solution n’est pas possible pour moi. En fait je n’ai pas envie de prendre le risque de donner une visibilité importante de ma vie privée à quelqu’un, via un service de cloud gratuit, sur lequel transiterai mes bookmarks non chiffré. C’est un positionnement tres discutable, j’en ai conscience, mais actuellement c’est comme ça pour moi. Un jour j’évoluerai peut être…

Je m’appercois que mon objectif à court terme se situe sur mon réseau local à la maison. Il comprend :

  • le partage de mes favoris firefox entre mon portable et mon fixe (tous les 2 sous linux)
  • le partage de mes mots de passes firefox entre mon portable et mon fixe
  • le transfert de fichiers (torrent) du portable vers le fixe

les contraintes pourraient être:

  • se reposer le moins possible sur un fournisseur de service gratuit (mozilla, framagenda, autres,…)
  • ne pas être obligé d’avoir le pc et le portable alumés en même temps / ou alors pouvoir déclencher l’alumage du pc, sa synchronisation, et son extinction depuis le portable de manière transparente (wakeOnLan + script)
  • contrainte financière

je vois plusieurs possibilités

  • 1a. resoudre mon probleme de “wakeOnLan” qui marche pas
  • 1b. si ce pb est résolu, mettre un nextcloud avec tout ce qui va bien sur le pc
    1. sinon mettre une machine a TRES faible consommation qui tournerai toute l’année et hébergerait un partage de home directory ou un nextcloud sur une debian, ubuntu server, raspbian ou yunohost

L’objectif à plus long terme serait de pouvoir étendre ce genre de pratiques de partage en dehors du réseau local. Là pourrait intervenir le fameux syncthing, par contre ça impliquera d’avoir obligatoirement un ordi a faible consommation qui tourne H24 à la maison.

Donc la priorité: tester ce wakeOnLan. Je m’y lance.

étape 1a réalisée avec succes, ça fait du bien quand ça se passe pas trop mal ! :blush:

En fait il fallait activer la bonne options dans le bios pour que le wake on lan fonctionne. Les commentaires explicatif ont bien aidé. Il y avait une option qui m’a enduite d’erreur car elle était proche mais voila, c’était pas elle. (saleté de PXE)

Passage a l’etape, que j’avais pas énoncé, réalisation d’un script qui assemble les multiples fichiers bookmark que j’ai accumulé avec le temps, classe les favoris par ordre alphabetique de nom de domaine, puis les dispose dans un fichier bookmarks importable par firefox.
Apres ça j’importe ça dans firefox puis j’élimine les doublons inutiles.

Heu… non. Je ne vois pas qui pourrait te disputer le droit de définir par où tu veux faire transiter tes données. C’est une question importante qui te regarde. :grinning:

Ton besoin tel que redéfini semble surtout un partage de fichier. N’est-il pas possible de définir tout simplement l’emplacement de ces fichiers sur un disque en réseau ? Pour les téléchargements (torrents ou autre), c’est ce que je fais. Le disque est branché directement sur la box internet qui joue le rôle de routeur.

Évidemment, ça ne fonctionne pas si le portable est réellement portable (en mobilité donc).

Je me sens un peu bête :sweat_smile:, je l’avais pas vu venir. Oui pour l’instant un simple partage sur ma box pourrait peut être faire l’affaire. Bon ben il reste plus qu’a scripter.
Merci à tous.

Avec plaisir. Juste une proposition de sécurité (mais pas indispensable), tu peux aussi réfléchir à chiffrer ton disque réseau (ou les répertoires sensibles) pour compliquer la tâche d’un assaillant en cas de cambriolage ou si tu te fais hacker et que tu as verrouillé le disque.

En tout cas, j’ai eu la même démarche que toi il y a longtemps :

  • je savais pas trop ce qu’était un serveur,
  • puis j’ai appris à installer un nextcloud sur un mini-pc (à l’époque, c’était barbare à configurer),
  • puis ensuite, j’ai voulu optimiser la consommation donc j’ai installé NextcloudPi (bien plus facile à configurer) sur un Pine Rock64 (équivalent d’un Raspberry Pi, mais plus de RAM, un Ethernet Gigabit, et un stockage eMMC),
  • et enfin j’ai fini avec un Nextcloud sur un PC AMD Athlon 200GE qui consomme pas trop car il n’a pas d’interface graphique.

Et là, je pense à faire un deuxième serveur sur Yunohost pour auto-héberger les mails, avoir son propre site web, faire des backups automatiques, etc. Une fois que tu gouttes à ce qu’apporte un serveur, ça devient addictif !

En fait ma box ne semble pas permettre de mettre un mot de passe sur le partage (du disque dur usb que j’ai branché sur ma box). Faut dire que c’est une box eco (red). Mon disque ne semble pas permettre un chiffrement materiel par lui même et je ne sais pas suis pas sûr que ça puisse exister hors prise en charge par la box.
Du coup il faudrait que je chiffre avant d’envoyer des données dessus.
Que ce soit stoqué sous forme de fichiers archives (chiffrés).
Et que je puisse ensuite telecharger ces meme données, les dechiffrer et puis les synchroniser sur le PC.
Faudra que je regarde si il y a des logiciels de synchro solides qui font ça. J’avoue que les logiciels de synchro ça me fait toujours un peu peur, lol. :sweat_smile:

De maniere générale l’utilisation d’un arm comme serveur me gène pas mal car la suite bureautique online, compatible avec nextcloud, ne semble pas supporter les architectures arm :grimacing:. Et cette utilisation online private, c’est mon saint graal (un jour elle sera mienne !! ou pas…).
Je n’ai pas idée du pourcentage de plugin nextcloud incompatibles arm.

Sinon si j’ai bien compris au niveau consommation electrique, et donc dépense électrique à l’année pour du H24, un arm peut descendre “beaucoup” plus bas en conso que un x86 (intel ou amd). Et de ce point de vue les raspberry et autres arm me plaisent beaucoup :heart_eyes:. Sans compter le cout d’achat initial qui là aussi est moindre.

prog amateur, ça veut dire qui fait de la programmation en amateur ?
J’essaye d’apprendre la programmation en ce moment, le python et un petit le bash.

pluche

Ça ne me choque pas que ta box ne chiffre pas à la volée ou ne gère pas les accès finement : ce n’est pas vraiment le but de ces machines. La fonction partage de disque est accessoire.

Sur la box Free (Mini 4K) j’ai juste deux accès réseaux : un avec accès au disque (pour moi et mes filles) avec son mot de passe de 60 caractères, et un sans accès au disque (pour les invités qui veulent juste accéder au net) avec un petit mot de passe de 16 caractères.

Dans mon cas, c’est suffisant. Dans le tiens, clairement pas.

C’est vrai, j’en prend conscience en t’entendant le dire. Je m’appercois que je veux tout et même l’inconciliable.

  • A un moment j’ai fait le choix de réduire les services offerts par mon FAI au bénéfice du tarif, réduit du tiers (a peu pres) !
  • J’utilisais pas les newsgroup, ni la tv et je voulais devenir indépendant du mail FAI.
  • Pi là je suis en train de me dire que ça devrait pas beaucoup leur couter de mettre un mot de passe. Ca c’est ma propention à en vouloir toujours plus et à pas savoir m’arreter. Le beurre, l’argent du beure et…

C’est pas mal ces acces réseau, je me rend compte en le disant que je les ai ptet aussi, et même 3 en fait, enfin si on parle bien de la même chose. Par contre j’ai pas de mdp sur le partage, juste un mdp sur le wifi qui permet d’acceder au partage.

  • J’ai un wifi public, mais je l’ai désactivé, et je sais pas trop comment il fonctionne en fait…
  • J’ai un wifi privé en 5 Ghz, accessible de pas loin, mais avec débit “acceptable”.
  • J’ai un wifi privé en 2.4 Ghz, accessible de “loin”, même si obstacles j’imagine, mais avec un débit divisé par 2.
  • pi j’ai les 4 prises ethernet

J’ai découvert les “subtilités” des fréquences wifi 2.4 et 5 Ghz, ya juste quelque semaines, alors je suis tout fier…

Je ne sais pas si ça rentre dans ton objectif, mais une possibilité serait de chiffrer ton disque avant de le connecter avec la box (attention ça formate le disque donc penses à faire une sauvegarde de ce qu’il y a dedans si besoin). Si tu es sous Linux, c’est simple à faire avec l’utilitaire Gnome disques, mais si tu es sous Windows alors j’avoue ne pas savoir ^^

Sinon, connais-tu Cryptomator ? Ça pourrait correspondre à ce que tu cherches : ça consiste en installer Cryptomator sur les appareils que tu veux (PC, tablette, smartphone), puis tu peux chiffrer tes données à l’aide de ce programme dans le cloud (ici, le cloud = ton disque dur connecté à ta box).
Pour cela tu vas sur le programme Cryptomator, tu localise ton disque dur connecté à ta box, et tu y nommes un nouveau conteneur (en gros, c’est juste un dossier), puis tu définis un mot de passe pour chiffrer ce conteneur.
Une fois cette étape faite, les prochaines fois où tu veux chiffrer tes fichiers dans ton disque dur, il te suffi de rentrer ton mot de passe pour ouvrir le conteneur, puis à glisser tes fichiers dans le conteneur. C’est tout. Ainsi, si un jour tu te fais cambrioler ou autre, le voleur ne peut pas accéder à tes fichiers chiffrés.

Cryptomator est un logiciel open-source, gratuit, et compatible Windows, Linux, MacOS, iOS et Android, pas mal !

Pour ce qui est de prog-amateur, c’était juste un jeu de mots d’il y a longtemps du temps du site blogeee. Puis à la suite d’une reconversion professionnelle (en cours), je me mets finalement à python comme toi, quelle ironie du destin !

Oui, c’est bien ça : un accès wifi à la box avec partage du disque et un accès wifi à la box avec une simple passerelle vers internet. Et bien sûr un mot de passe différent pour les deux.

Pas de mot de passe, donc pour l’accès au disque lui-même. Mais la solution de prog-amateur répond à ce besoin.

Vi faut que je creuse cryptomator. Merci. Il y a un article dessus dans le mag Linux Inside que j’ai acheté. Magazine un peu cher je trouve, maibon faut parfois se faire plaisir dans la vie.
Et vous, vous achetez des magazines parfois ?
Bon, en tout cas, ya plus qu’a…